...Recherche en cours...

EDV93

Construction d’un immeuble de 23 logements et de deux commerces - Montreuil (93)

  • Surface
    1 773 m²
  • Budget
    3.6 M€
  • Maîtrise d'ouvrage
    OPH de Montreuil
  • Mission
    Conception et suivi architectural
  • Statut
    Etudes en cours

L’opération de construction de 23 logements lancée par l’Office Public de l’Habitat Montreuillois s’inscrit dans une dynamique de la ville visant à réduire l’habitat indigne dans ce quartier animé du bas Montreuil. 

Le quartier du Babillot est un secteur dense aux ambiances hétéroclites, selon que l’on se rapproche de la rue de Paris ou de la limite avec Vincennes. Cette variété se retrouve dans les constructions qui composent le contexte direct du site, pour la plupart des logements édifiés depuis l’entre-deux-guerres jusqu’à nos jours. On retrouve également un tissu pavillonnaire situé à l’est du terrain du projet, le long de la rue du Colonel Raynal. 

AFFIRMATION D’UNE IDENTITÉ 

Face à la grande disparité architecturale des constructions avoisinantes, la volonté du projet est d‘affirmer l’identité du bâtiment, tout en revendiquant sa cohérence avec le bâti existant. Il se positionne comme l’articulation manquante et l’interstice entre la rue Édouard Vaillant et le tissu pavillonnaire de la rue du Colonel Raynal. 
 

UN PROJET À L’ÉCOUTE DE SON ENVIRONEMENT 

Un traitement uniforme de toutes les façades et une découpe minutieuse à l’angle des deux rues sculptent le bâtiment organisé en R+4 à l’ouest et en R+3 à l’est. 

L’enveloppe, en béton revêtu de briques percée régulièrement d’ouvertures aux teintes variées, se réapproprie les codes de la densité et du dynamise omniprésent dans le contexte immédiat du projet.

Découpés sur une trame régulière, les renfoncements participent aux dessins des façades tout en créant des loggias privatives protégées par un maillage inox. 

Toutes ces ouvertures et cadrages offrent des vues orientées et privilégiées vers les paysages.

 

RÉPONSES AUX CONTRAINTES D’URBANISME

Le volume sculpté du bâtiment s’inscrit dans le gabarit enveloppe imposé.

Afin de respecter l’ensemble des contraintes du PLU et notamment la longueur maximale des façades limité à 15m mètres, celle sur la rue du colonel Raynal propose un épannelage en hauteur et profondeur renforçant ainsi la transition nécessaire entre les deux rues. A contrario la façade sur la rue Édouard Vaillant adopte un profil plus régulier tout en respectant l’accroche au bâtiment mitoyen.

Nous avons également traité le point de transition entre les rues, imposé en pan coupé, comme un mélange d’articulation et d’emboîtement offrant des opportunités d’espace extérieur pour les logements.

 

LES MATERIAUX LA RIGUEUR ET LA PÉRÉNNITÉ

La rigueur, la pérennité et la noblesse des matériaux ; l’acier inox pour les loggias et les garde-corps des balcons, l’aluminium pour les menuiseries, la brique pour le dessin des façades, confèrent une grande simplicité au bâtiment qui trouve sa complexité dans leur utilisation.